BETEBEHARREZ: SOZIALKI JOKATU!

un impératif : Agir social

La mise en oeuvre des politiques libérales, les inégalités sociales croissantes, la précarité et l’isolement qui gagnent du terrain… autant de signes qui nous invitent à nous saisir des compétences de la Ville de Bayonne et de la CAPB pour faire société et faciliter la vie quotidienne des secteurs défavorisés.

  • Consolider l’offre d’hébergement d’urgence et de logement temporaire
  • Etudier la mise en place d’un revenu minimum social garanti
  • Instaurer la tarification progressive de l’eau : gratuité pour les premiers m3 et augmentation croissante, pour limiter le gaspillage
  • Augmenter de 50% le montant des bourses communales
  • Renforcer les moyens humains et matériels mis à disposition des écoles de la ville et promouvoir l'éducation populaire dans les activités proposées auxjeunes
  • Créer un service pluridisciplinaire pour la santé et la réussite scolaire de toutes les élèves du primaire
  • Construire ou aménager une nouvelle école pour les secteurs du Séqué et Arrousets en complément du projet déjà engagé au Prissé 
  • Aider les clubs sportifs de la Ville à remplir leur mission éducative envers la jeunesse (offre d’équipements diversifiés, formation des éducatrices et éducateurs, tarification sociale)
  • Encourager la pratique sportive non genrée ; développer l’offre en matière de sport santé ; doter les quartiers de parcours sportifs équipés
  • Accompagner par des aides dédiées les initiatives dans le domaine du sport santé

Une offre de LOGEMENTS ABORDABLES

  • Fixer à 50 % la part de logement social dans les nouveaux projets (objectif : mixité sociale)
  • Agir au sein des organismes de logement social sur l’entretien, la rénovation des cités HLM les plus anciennes
  • Faciliter l’accession sociale en faisant appel aux organismes de foncier solidaire (OFS)
  • Développer l’offre de logements pour les étudiant-e-s et pour les jeunes actifs
  • Garantir le choix aux personnes âgées : aide à l’adaptation des logements, projets d’habitat partagé et/ou intergénérationnel, au coeur des quartiers
  • Prioriser le logement permanent
  • Réguler le changement d’usage des logements qui renoncent à la location d’habitat permanent   pour se tourner vers la location touristique occasionnelle

Un réseau de MAISONS DE QUARTIERS

  • Faciliter l’accès aux droits en matière d’aide sociale, de service public et de logement
  • Offrir aux habitant-e-s une aide à l’usage du numérique et des procédures informatisées
  • Organiser pour les enfants et les jeunes des ateliers (réalisation de projets écologiques, éducation aux médias, à l’information et à la citoyenneté...)
  • Proposer des espaces mutualisés aux associations et soutenir leur coopération
  • Accompagner des projets d’utilité collective portés par des groupes de citoyen-ne-s : jardins partagés, circuits courts, auto-partage, ressourceries, recycleries...

BETEBEHARREZ:
SOZIALKI JOKATU!

 

Herri eta elkargoko eskumenak baliatu behar ditugu justizia sozialaren alde, bai eta gaurko politika neoliberalek eragiten dituzten desberdintasun, prekaritate eta bakar tasun sozialari buru egiteko ere.

Gure lehentasuna: etxebizitza ukaiteko eskubidea bermatu zailtasunetan direnentzat (irabazi ttipiko familiak, ikasleak, adinekoak) ; Auzoko etxeak sortu, biztanleak laguntzeko, dituzten eskubideak eta zerbitzu publikoak balia ditzaten eta proiektuak elgarrekin eraikitzeko (baratze partekatuak adibidez).

Bestalde, gutxienezko diru sartze soziala bermatzeko dispositiboa aztertuko dugu, ur kontsumoaren lehen metro kubikoen doakotasuna bideratuko dugu eta eskola guztietan laguntzaileak emendatu eta baliabide materialak azkartuko ditugu.